Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Le dépistage – Test auditif

L'audiométrie est l'ensemble des méthodes utilisées pour mesurer les capacités auditives d'un individu, et donc éventuellement diagnostiquer une surdité. Il existe surtout des méthodes subjectives, qui proposent au sujet d’être actif, et aussi des méthodes objectives, durant lesquelles le sujet est passif :

Audiométrie subjective : il faut distinguer l'audiométrie tonale et l'audiométrie vocale.

Audiométrie tonale

Elle utilise des sons purs pour tester l'audition, et consiste à mesurer le seuil d'audition à diverses fréquences (souvent par bandes d'octave, de 125 à 8000 Hz), et à le comparer aux seuils de référence pour ces mêmes fréquences (le seuil d'audition indique le niveau sonore minimal qui est nécessaire pour qu'une personne détecte un stimulus sonore).

 

Déroulement

Tu vas entrer dans une cabine insonorisée, dans laquelle l’audioprothésiste va te mettre un casque sur les oreilles et un bouton dans la main. Si tu entends un son, tu peux appuyer sur le bouton, si tu ne l’entends pas, ce n’est pas grave tu entendras peut-être le prochain.

Les seuils de référence sont censés indiquer la capacité auditive que l'on doit rencontrer en moyenne chez un individu sain, selon son âge.

 

Audiométrie vocale

Elle utilise des mots pour tester l'audition, et consiste à mesurer le seuil de compréhension à l’aide de différents mots à consonance différente.

 

Déroulement

Et rebelote, tu vas entrer dans une cabine insonorisée mais là pas de bouton. L’objectif va être de répéter les mots que tu entends et que tu comprends. Si le mot « cheville » ressemble au mot « yeux », tant pis, tu comprendras le suivant.

 

Audiométrie objective : Là, tu n’auras rien à faire, juste à te laisser faire. Un professionnel de l’audition va te mettre un petit bouchon dans l’oreille, pour mesurer ta pression tympanique lorsqu’un son arrive à tes oreilles.

 

Pour les plus flemmards, vous pouvez faire un test auditif en ligne (testauditif.info).

 Cependant, il vaut mieux vous rendre chez un ORL, qui vous indiquera le chemin d’un audioprothésiste qualifié.

 

oreille-1.gif

 

 

La boucle magnétique

Elle court, elle court la bouclette

Très utile chez soi pour écouter la radio et la télévision, la boucle magnétique est également très appréciée dans les lieux publics ; théâtre, cinéma, guichets des services publics.

Le pictogramme « oreille barrée » international indique l’existence d’une aide pour des malentendants, sans en préciser la nature (boucle magnétique ou interprète). La loi du 11 février 2005 sur l’accessibilité de tous les lieux publics fixe rentrera en application définitivement en 2015.

 

Elle est constituée par : 

un fil conducteur qui ceinture une salle ou seulement la zone que l’on désire couvrir, en courant le long des murs, à même le sol ou sous les plafonds.

un amplificateur lui-même relié à l’émetteur de la source sonore : microphone, récepteur radio, téléviseur, etc.

Elle nécessite le port d’un appareil auditif muni d’une position « T » (Téléphone), grâce à la petite bobine d’induction qu’elle contient, la prothèse (branchée sur T) va capter l’induction magnétique qui rayonne à partir du fil conducteur placé autour de la pièce. Magique !

 

La boucle magnétique a de supers avantages :

  • Une audition parfaite et nette
  • La possibilité pour la personne de se déplacer librement à l’intérieur du périmètre circonscrit par la boucle

 

 

SURDI 34 se tient à la disposition de toute personne ou collectivité intéressée par ces questions pour fournir plus de renseignements pratiques.

 

 

Au delà du silence…

L’implant cochléaire, une technologie remarquable pour la réhabilitation de l’audition chez l’adulte comme chez l’enfant !

 

La plupart des surdités totales, profondes ou sévères, récentes ou anciennes, peuvent être au moins partiellement réhabilitées par l'implantation chirurgicale sous les cheveux et dans l’oreille d'un système électronique piloté de l'extérieur par un émetteur extérieur caché derrière l’oreille (l'implant cochléaire n'est indiqué qu'en cas de surdité bilatérale).

Un implant cochléaire est un dispositif médical électronique destiné à restaurer l'audition de personnes atteintes d'une perte d'audition sévère à profonde, et qui comprennent difficilement la parole à l'aide de prothèses auditives. Ca a l’air compliqué comme ça, mais bon, ça vous permet de tromper l’ennemi. Amusant et pratique !

Le coût global de l'implant cochléaire est estimé à environ 45 000 €.
Il comprend les bilans préopératoires, l'opération, l'implant lui- même et la prise en charge post opératoire (réglages, rééducation orthophonique).

 

schema.jpg

 

Vos yeux s’exorbitent ? Rassurez-vous, en France, ce coût est pris en charge à 100 % pour les personnes bénéficiant des prestations de la Sécurité sociale.

Partager cette page
Repost0